Comment utiliser la méthode GTD au quotidien ?

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail

Comment appliquer la méthode GTD au quotidien ?

La méthode GTD (Getting Thing done) s’organiser pour réussir, est une méthode de David Allen, décrivant une méthode de gestion et des priorités quotidienne.

Je pense que je ne suis pas la seule, avoir été confronté à un problème d’organisation, et de stress au quotidien par manque d’organisation et de temps, et de voir que rien n’aboutissais, et de ne pas être du tout efficace, j’ai découvert la méthode GTD il y a quelques mois maintenant, cette méthode permet d’être mieux organisé, d’avoir un stress en moins, de libérer notre cerveau, et avoir du temps pour soi.

Ce n’est pas difficile à mettre en place, notre cerveau n’est pas fait pour accumuler les choses, car tant que le cerveau ne ce vide pas avec les tâches à réaliser, il continuera à envoyer ses signaux d’alertes en vous rappelant qu’il faut effectuer une chose, c’est pour cela que la méthode GTD, permet de vider son cerveau.

GTD : Le but de cette méthode

Le but de la méthode GTD, c’est d’être focalisé sur un objectif à la fois, de ne plus ressentir de stress, d’avoir une attitude positive lorsque notre tâche n’est pas accomplis.
Pour cela, il y a 5 étapes à effectuer pour mettre en place la méthode GTD de manière efficace. Les outils utilisés pour la méthode GTD : vous pouvez utiliser une feuille, un carnet, ou bien un support numérique.

Etape 1 : La collecte

Le premier exercice étant d’y voir plus clair : prenez une feuille de papier et écrivez votre projet principal, que ce soit professionnel ou privé. Ensuite, décrivez en une seule phrase comment vous voudriez que l’affaire soit menée, cela peut être des phrases très simples

Par exemple, si votre projet, c’est ‘’ réserver le billet de train pour partir au Sud de la France‘’  ça, c’est votre projet principalEnsuite, décrivez la première action physique qui sera nécessaire pour faire avancer la situation.
Par exemple si votre projet, c’est ‘’ réserver le billet de train pour partir au Sud de la France ‘’ ensuite ‘’ Par exemple : ‘’ Prendre mon téléphone et faire une recherche pour sélectionner une ville de destination. ‘’  Ecrivez, absolument tout ce que vous devez faire, que ce soit ce que vous devez faire, ou encore vos idées, ou ce que vous devez faire, ou vos projets, notez vraiment tout sans vous poser de questions.

Etape 2: Listez vos tâches

C’est ici que l’on détermine, les actions à mener pour un projet principal, et déterminer le résultat final, il faut bien détailler notamment s’il y a des échéances pour un projet. Une liste de projets : toutes les choses qui nécessitent au moins deux actions, une liste d’attentes: toutes les choses que vous ne pouvez pas régler tout de suite et une liste pour le futur : tout ce que vous avez envie de faire plus tardVous pouvez même faire une liste en fonction d’un lieu ou d’une personne, par exemple :  » à faire en dehors de la maison « . Je vous conseil de prendre le temps de faire cet exercice, même si sur le moment cela peut sembler pénible, car tant que vous n’aurez pas fait cela, votre cerveau n’oubliras pas de vous rappeler les tâches que vous devez faire, tant que vous ne les aurez pas régler.

Etape 3 : traiter les actions

Une fois que vous avez fini la première étape, demandez vous si cela est vraiment nécessaire, la deuxième étape étant de relire vos tâches, et vous demandez si cela est vraiment nécessaire pour chaque tâche ‘’ est ce que cela correspond à une action ? ‘’ Si la réponse est non, supprimez votre tâche, ou mettez-la de coter, si la réponse est oui, déterminez l’action ou les actions qui vont mener à votre projet principal.
Maintenant que vous avez clarifier toutes les tâches, que vous souhaitez accomplir avec toutes les mini action à mettre en place. 

Affaire en suspens, se demander de quoi s’agit-il ? Une action, est-elle nécessaire ? Non alors poubelle, oui quelle est la première action à faire ? Demandez-vous ai-je une action à faire ?
Demandez-vous combien de temps peut prendre cette action pour effectuer la tâche ?
Si la tâche prends moins de deux minutes, il faut la faire de suite, si vous ne pouvez pas la faire planifier là, ou déléguez-la.
Si cette tâche est un projet, il faudra planifier le projet, et les actions à mettre en place pour finaliser le projet.
Si aucune action n’est possible, alors il faut sois la supprimer, soit la remettre à plus tard.

Etape 4 : Agir

Maintenant que nous avons trouver notre système d’organisation, il est important d’agir.
Les tâches prédéfinies sont prioritaires, viennent ensuite les tâches qui sont sur un projet ou une échéance, et si rien de ça n’est prévu, il suffit de choisir les tâches, on décide à ce moment selon 4 critères : le contexte, le temps disponible, le niveau d’énergie que l’action nécessite, et la priorité de l’action.
Le contexte, c’est si nous souhaitons a ce moment là aller à un rendez-vous mais l’interlocuteur est absent, le contexte change.
Notre temps disponible, un événement prends place et notre temps disponible va donc se réduire ce qui va surement éliminer une tâche.
De notre niveau d’énergie : certains événements (exemple: malade), une tâche qui demande trop d’effort, il est plus judicieux de la laisser pour un autre jour.
La priorité de l’action : c’est à partir de ses 3 critères, qu’on peut passer à l’action, en se demandent quelle est l’action que je peux faire ?

Etape 5 : Revoir son plan d’action

Il est important de revoir les actions que vous avez mis en place, revoir au moins toutes les semaines, nos tâches afin de pouvoir faire le nécessaire, et remplacer certaines tâches ou bien faire le point, vous pouvez également le faire tout les jours, en utilisant un planning, pour ne pas négliger ou oublier certaines actions.
Cela vous permettra de vous demander si : ‘’ est ce que vous avez besoin de rajouter une action ? ‘’ ‘’ Quelles sont les actions qui ne sont pas utiles ? Ai-je fini ? ‘’

«  Votre cerveau est fait pour avoir des idées, pas pour les retenir ‘’ David Allen.

 

Facebook 0 Twitter 0 Google+ 0 Linkedin 0 Mail